Vous êtes ici : Accueil

A la une :

Les Maisons Familiales Rurales

On a tous sûrement un jour ou l’autre, entendu parler des Maisons familiales rurales. Mais sait-on réellement de quoi il s’agit et quelles sont leurs activités ?

Une Maison familiale rurale (MFR) est un centre de formation, sous statut associatif et sous contrat avec l'Etat ou les Régions, qui a pour objectifs la formation  par alternance et l'éducation des jeunes et des adultes ainsi que leur insertion sociale et professionnelle.

Les Maisons familiales rurales proposent un modèle d'éducation original dont les origines remontent au début du siècle dernier. Les spécificités de cet enseignement par alternance furent posées dès le départ. L'organisation du mouvement et les bases législatives indispensables au bon fonctionnement et au développement des établissements sont venues progressivement par la suite.

Une Maison familiale compte en moyenne 150 élèves, souvent internes. Ces derniers participent à la vie de l'établissement, apprennent à se prendre en charge et organisent des activités en dehors du temps scolaire. Ils sont majoritairement inscrits dans des classes sous statut scolaire dépendant du ministère de l'Agriculture

 

Les fédérations départementales

Elles sont plus ou moins importantes selon le nombre de MFR dans le département. Elles assurent la représentation politique et administrative des Maisons au niveau du département. Elles font travailler ensemble et confortent les associations d'un même département ; elles suscitent et accompagnent la création de nouvelles associations.

 

 

  

Zoom sur la MFR du Blayais

La MFR du Blayais, (directrice Madame MEY), a participé à la finale Régionale de l’olympiade des métiers.  Après des présélections réussies, 8 élèves de la MFR sont pu participer aux finales qui se sont déroulées les 25 et 26 mars dernier à Bordeaux.

Dans la catégorie  « aides aux personnes », deux jeunes filles en terminale Bac Professionnel « Services aux personnes » ont été récompensées. Camille Paulais est arrivée 4ème tandis qu’Océane Ohareau recevait la médaille d’argent. Un article de la Haute Gironde que vous trouverez en cliquant sur ce lien relate leur aventure.

La très dynamique MFR du Blayais organise également pour 55 de ses jeunes (en 1ère Bac Professionnel service à la personne et vente) dans le cadre d’Erasmus +, 3 semaine de stage à l’étranger.

Cette année, c’est l’Espagne qui est à l’honneur puisque les destinations choisies sont Tarrega et Barcelone (bien qu’initialement certains élèves devaient partir en Belgique)

Ce voyage à l’étranger est une immersion très complète pour les jeunes qui en ressortent grandis explique Madame Mey. En effet, ils sont amenés à découvrir leur futur métier dans les structures étrangères qui les accueillent, ils doivent s’adapter à de nouveaux rythmes, une nouvelle culture, une autre langue. C’est aussi l’occasion de faire des visites culturelles (comprises dans le programme). C’est aussi l’occasion de souder toute une équipe puisqu’une partie de l’équipe pédagogique et de parents faisant partie du Conseil d’Administration accompagne les jeunes dans cette aventure.

Bien sûr, au retour de ce voyage, ils sont amenés à faire un retour de leur expérience au cours d’une cérémonie de clôture partagée par toutes les MFR de la Région qui participent à l’opération.

L’année prochaine, la MFR a décidé d’intégrer cette mobilité européenne dans le cadre du bac professionnel comme option notée. Les destinations retenues sont l’Espagne, la grèce et l’Italie.

Voir l'article

 

Zoom sur la MFR du Libournais

Quant à la MFR du Libournais (directeur Monsieur DELORME), elle a décidé de positionner pour la 2ème fois le voyage d'étude des 4èmes en plein hiver. Récit de ce beau séjour :

« Naturellement nous avons choisi une destination montagne à proximité de Saint Lary Soulan (Hautes Pyrénées). Un programme ludique, sportif et axé sur la découverte de métiers les attendait.

Arrivés sur place, la 1ère préoccupation fut de trouver de la neige, pas un flocon depuis la mi janvier ! Il a donc fallut monter jusqu’à la station de Piau Engaly pour trouver notre bonheur. Et c’est là que les choses sérieuses ont commencé.

Quoi de mieux que de s’aventurer en raquettes dans des conditions météo difficiles pour que la nécessaire cohésion du groupe prennent tout son sens. Rester groupé, s’entraider, ne pas juger mais s’encourager, tels étaient nos maîtres mots. Nos guides n’ont pas hésité à souligner la biodiversité et la beauté des paysages sans oublier ses dangers. La montagne est belle mais c’est d’abord un milieu hostile, dans lequel la lucidité doit primer. De la construction d’igloo de survie à la recherche de victime sous avalanches, nos jeunes ont tout testé ! »

 

Enfin, dans le cadre du programme d’enseignement des 4èmes,  la MFR du Libournais a, comme à son habitude, voulu conduire autrement les modules d’éducation à la santé et d’éducation socio culturelle.

Grace au partenariat entre la fédération des MFR de Gironde et la MSA,  la compagnie DIGAME représentée par Virginie, Erika et Sébastien, a pu accompagner un groupe de jeunes dans la mise en scène d’une pièce de théâtre forum.

Ce spectacle de théâtre interactif, permet par le biais du jeu de faire émerger la parole. La troupe a créé de toutes pièces des courtes scènes évoquant des situations quotidiennes pouvant être vécues comme conflictuelles ou bloquées. Puis ces scènes sont rejouées autant de fois que nécessaire, de telle sorte que les spectateurs puissent venir remplacer un personnage sur scène pour essayer de parvenir à une alternative.

La qualité de la représentation ne dépend pas uniquement des acteurs mais aussi de  ses « spect-acteurs ». La salle composée essentiellement d’élèves de Bac pro SAPAT n’a pas tardé à réagir avec maturité et humour face aux problématiques choisies et mis en scène par les 4èmes. La sécurité au travail, la sortie de boite de nuit et le harcèlement ont ainsi créé un foisonnement d’opinions permettant aux plus jeunes de se comparer aux plus  grands.

Créativité, liberté de parole et sens de la responsabilité ont ainsi trouvé un écho favorable auprès de notre public.

 

 

 

 

end faq

 
 
 
Aller au haut