Vous êtes ici : Accueil

A la une :

Les troubles cognitifs spécifiques ou troubles «  DYS »

Vous avez tous sûrement un jour ou l’autre, entendu parler des troubles « DYS »

Mais sait-on réellement de quoi il s’agit ? On regroupe sous l’appellation « troubles Dys » les troubles cognitifs spécifiques et les troubles des apprentissages qu’ils induisent. Ils apparaissent au cours du développement de l’enfant et persistent à l’âge adulte. Handicaps invisibles, ils ont des répercussions dans la vie scolaire, professionnelle et sociale. Les troubles « DYS » ont été intégrés dans la loi du 11 Février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Depuis cette loi, les personnes porteuses de troubles cognitifs (dont les troubles DYS) ont le droit à des aménagements, des compensations et surtout une reconnaissance de leurs droits.

Ces troubles ne s’expliquent ni par une déficience intellectuelle, ni par un trouble sensoriel, ni par des troubles envahissants du développement (comme l’autisme), ni par une carence éducative, ni par un trouble psychologique mais résultent d’une altération/dysfonctionnement d’une fonction cognitive (les autres fonctions cognitives étant préservées).

En France 6 à 8% de la population serait concernée par les troubles Dys. 4 à 5% des élèves d’une classe sont dyslexiques, 3% dyspraxiques, 1% à 2% dysphasiques. La dyslexie est un trouble spécifique de l’acquisition et de l’automatisation du langage écrit, la dysphasie est un trouble du langage oral expressif et/ou réceptif et la dyspraxie est un trouble de la coordination et de la planification des gestes et/ou du regard. Le repérage, le diagnostic et la prise en charge sont déterminants pour l’avenir des personnes Dys.

Les associations Dys en Gironde APEDYS Aquitaine, AAD Gironde et DMF 33 accompagnent et soutiennent les familles touchées par ces troubles, mais agissent également depuis de nombreuses années pour faire connaitre et reconnaitre les troubles Dys auprès des pouvoirs publics (MDPH, Education Nationale), du milieu professionnel et des acteurs de la santé.

Nous informons les familles par des contacts téléphoniques, des permanences, des rencontres et leur apportons des conseils sur les démarches, la scolarisation ou les prises en charge. Nous proposons des sensibilisations aux troubles Dys dans les établissements scolaires auprès des enseignants afin de faciliter l’inclusion au sein de l’Ecole ou dans les entreprises auprès des salariés afin de promouvoir l’insertion professionnelle.

Sous l'impulsion de la Fédération Française des DYS  chaque année, une Journée Nationale des DYS est organisée autour du 10 octobre pour informer et sensibiliser le grand public, les familles, les professionnels de l’éducation et de la santé, les entreprises, sur la réalité des troubles Dys. Cette année ce sera la 10ème JND.

Comme partout en France, les associations « DYS » de Gironde et d'Aquitaine (APEDYS Aquitaine, DMF et AAD Gironde) se mobilisent pour organiser cette journée. Elle aura lieu le samedi 1er octobre 2016 à la salle de l'Athénée à Bordeaux et se déclinera en deux temps, une conférence le matin avec le Dr Michel Habib, neurologue au CHU de Marseille et auteur de l’ouvrage « la Constellation des Dys » et une table ronde l'après-midi avec les différents acteurs qui sont concernés par ces troubles, représentants de l’Education Nationale, du Centre Référent des Troubles du langage, de la MDPH, des professionnels de la santé et de l’emploi.

 

Mr Hermenier,
Président APEDYS Aquitaine

Florence Gueho,
AAD Gironde

 

Aller au haut